Comment faire un bon rachat de crédit avec pretaux.com ?

bon rachat de crédit

Les risques et les mesures à prendre pour un bon rachat de crédit. Bien que le rachat de crédit soit la solution à nos soucis d’argent, sans se crouler sous les mensualités, il n’est pas dénué de risque. Il est indispensable d’agir avec prudence pour ne pas tomber dans un piège. Dans l’univers du rachat de crédit, on compte 3 ordres de risques, à énumérer : le risque de surendettement, le risque d’un coût global lourd et le risque lié sur les frais divers.

Risque de surendettement avec le rachat de crédit

Il est évident que le rachat de crédit offre une souplesse financière admirable, mais en réalité l’emprunteur est soumis à des agios ou des intérêts de prêts à coût élevé. Le débiteur risque de perdre son logement si ce bien immobilier est mis en hypothèque. En rachat de crédit, il est important de savoir que c’est un prêt comme un autre. Le crédit rime avec remboursement. En effet, le risque de surendettement est fort probable en cas du non respect des échéances mensuelles.

Une longue durée de crédit, le risque d’un coût total lourd

Le regroupement des prêts permet à l’emprunteur de bénéficier des mensualités très basses, par contre, la durée du crédit est allongée. Le taux d’intérêt est légèrement inférieur mais le débiteur risque d’augmenter le coût global du prêt avec une durée de crédit à long terme.

Les frais divers, le risque des dépenses exagérées

Le fait de racheter un ensemble de crédit ou une partie des prêts engendrent toutefois une dépense très importante. C’est pourquoi avant de se lancer dans la procédure d’un rachat de crédit, il faut bien calculer les frais impliqués. Lors d’une opération de rachat de crédit, l’emprunteur doit payer les différents frais liés aux indemnités de remboursement anticipé de prêt ou IRA ainsi que les frais de rachat de crédit comme les frais de dossiers et les frais d’assurances.

Les frais obligatoires

Les frais obligatoires sont principalement le frais d’assurance décès invalidité (ADI), les coûts inhérents à l’emprunt initial et les coûts afférents au nouvel emprunt.

Les frais facultatifs

Ce sont les frais annexes au rachat de crédit qui inclut les frais du courtage constitué du 5% du montant de prêt, les frais de caution ou d’hypothèque. Pour un bien immobilier hypothéqué, l’emprunteur est contraint de verser sur la taxe de publicité foncière. A Nice, les frais d’hypothèque est de 2% du montant emprunté, tandis que pour la caution, l’emprunteur doit payer entre 2% à 3% du montant d’emprunt auprès de l’organisme de cautionnement à Nice.

Conseils pour limiter les risques du rachat de crédit

Afin d’obtenir les meilleures offres en rachat de crédit à Nice et de réduire les risques dans un projet de rachat de crédit, il existe 4 options qui s’offrent à l’emprunteur :

  • Recourir aux services professionnels d’un courtier spécialisé pour dénicher les meilleures offres de rachat de crédit en parfaite adéquation avec les attentes de l’emprunteur.
  • Eviter le plus possible les taux variables qui présentent des risques considérables de hausse des intérêts.
  • Calculer avec minutie les coûts finaux du prêt et les coûts de rachat de crédit.