Réaliser plus facilement le calcul de la mensualité de crédit

Le recours à un prêt immobilier est incontournable pour acquérir une maison pour la plupart des particuliers. Certes, la majorité des ménages n’arrivent pas à réunir les fonds nécessaires pour se passer du service des établissements financiers ! Toutefois, un crédit vous engage. Donc avant de vous lancer, faites bien une étude approfondie sur vos capacités de remboursement !

La mensualité, c’est quoi au juste ?

En effet, après avoir obtenu un prêt immobilier, l’intéressé va devoir rembourser la somme empruntée majorée des assurances et des intérêts. Le paiement se fait mensuellement, à une date convenue dès le départ. La mensualité est donc le montant total à payer tous les mois (il est souvent fixe) pendant toute la durée du remboursement (entre 1 à 50 ans).Tout retard fera l’objet d’une sanction qui varie d’une banque à l’autre, et selon les clauses du contrat.

Cependant, sachez qu’une mensualité très faible vous coûtera cher, et si la durée du prêt est longue, vous allez payer le prix fort. Néanmoins, pour une mensualité trop conséquente, vous risquez de vivre au-dessus de vos moyens et de perdre votre crédibilité. Ainsi, avant d’accepter un emprunt, il est vivement conseillé de calculer la mensualité de crédit qui correspond à vos capacités.

Les points à prendre en compte pour déterminer la mensualité acceptable

Pour connaitre la mensualité nécessaire, il est essentiel de calculer en premier vos revenus fixes. Il peut s’agir de votre salaire, des revenus locatifs, des intérêts de placements, des pensions alimentaires…

Ensuite, listez tous vos crédits en cours. Ainsi, évaluez les mensualités que vous pourrez supporter. En général, ce que vous devrez payer ne doit pas excéder 33% du montant de votre revenu. Puis, estimez vos dépenses fixes et donnez une valeur approximative des besoins variables.

Et enfin, faites une simulation. Essayez de comparer les intérêts d’un crédit avec des mensualités et une durée différente lors du calcul emprunt. Ainsi, vous pourrez définir lequel est le plus opportun.

Petits conseils

Demandez à votre banquier de vous fournir un emprunt personnalisé. N’acceptez pas les durées standards de 15, 20, 25 ou 30 ans. Non ! Sollicitez une offre correspondant aux mensualités de votre choix. Si besoin, augmenter un peu votre mensualité pour réduire la durée. Par ailleurs, profitez des prêts aidés qui vous seront utiles comme le PTZ, le PEL, etc. Vérifiez votre éligibilité car ils sont intéressants.

En outre, n’oubliez pas de passer par un simulateur de prêt immobilier pour avoir une approximation du montant que vous pourrez obtenir, de vos futures mensualités, etc.

Et enfin, comparez les offres. Ne vous contentez pas des propositions de votre banquier. Faites jouer la concurrence en votre faveur !