Combien peut-on emprunter en immobilier ?

emprunter en immobilier

Un appartement ou une maison à soi : le rêve de beaucoup ! Pourtant, le concrétiser demande de débourser une somme conséquente. Il n’est pas rare que le prix soit au-dessus des moyens de l’acheteur. Dans ces cas, faire appel à un organisme de crédit est souvent l’alternative adoptée. Toutefois, demander et obtenir un prêt immobilier demande la prise en compte de certains éléments. D’un côté, les bases mêmes du crédit, et d’autre part, les dispositifs à insérer dans le calcul de l’emprunt. En effet, il existe des paramètres qui, lorsqu’ils ne sont pas intégrés dans la prise de décision, entraînent des conséquences désastreuses. En tout, il sera nécessaire de se pencher sur les bases d’un emprunt adapté, les points à voir impérativement avant de contracter un prêt et la marche à suivre pour préparer son recours à une aide financière.

Ce qu’il faut savoir sur le crédit immobilier : la capacité d’endettement

Avant même de voir les détails d’un hypothétique emprunt, il faudra penser à un élément déterminant : le taux d’endettement ! Pour le connaître, il suffira de s’appuyer sur ses ressources (dont les revenus) et en déduire ses charges mensuelles (crédits contractés, factures, loyer, etc.). Au montant ainsi obtenu, il faudra calculer un seuil. Ce dernier est de l’ordre de 33 %. Il permettra de préserver le futur emprunteur d’un possible surendettement. Pour entrer plus en profondeur dans l’accès au prêt et calculer combien on peut empruntercliquez ici.

Ce qu’il faut prendre en compte avant d’emprunter : le taux d’intérêt

Quelle que soit la raison d’effectuer un emprunt bancaire, un autre point est à penser en plus des mensualités et de la durée du remboursement ; c’est le taux d’intérêt. Il entre entièrement dans le cadre de la détermination du montant à demander et répond à la réponse relative à la question combien emprunter. Même s’il est indiqué de faire le rapport entre les différentes offres proposées par les organismes de crédit, il faudra aussi faire en sorte que le taux d’intérêt soit le plus bas possible. Pour ce faire, veiller à avoir un dossier montrant un profil fiable avec :

  • un compte sans découvert ;
  • un travail stable. Le contrat à durée indéterminée est toujours bien vu ;
  • aucune anomalie dans les transactions bancaires au cours des mois précédant la contraction de l’emprunt ;
  • un apport personnel conséquent. Cette donnée pèsera grandement dans la balance car il faut savoir que la majorité des établissements ne fournissent pas le montant total du bien immobilier à acquérir.

Si toutes ces conditions sont réunies, l’emprunteur pourra négocier un taux d’intérêt à la baisse. Néanmoins, afin d’avoir des précisions sur la somme à demander, l’utilisation de dispositifs comme les simulateurs et/ou les calculateurs est conseillé.

Ce qu’il faut faire :

Combien je peux emprunter ? une inquiétude que tous les souscripteurs ont à un moment donné. Pour dissiper les doutes et contracter un crédit sur de bonnes bases : se servir des simulateurs et des comparateurs en ligne. Le premier permettra d’estimer le montant qu’il serait indiqué de contracter (en tenant compte de ses possibilités). Les comparateurs, quant à eux, donnent la possibilité de confronter efficacement les offres et ainsi de faciliter le choix pour la proposition la plus avantageuse.