Le fonctionnement du prêt entre particuliers

prêt entre particuliers

Pour financer leurs projets, beaucoup préfèrent emprunter sans les banques. On parle de ce fait du prêt entre particuliers. C’est un système dédié aux personnes qui ne veulent pas ou qui ne peuvent pas passer par un organisme de crédit ou une banque pour solliciter un prêt. Mais comment fonctionne cette solution plutôt pratique ?

Le principe du prêt entre particuliers

Il n’y a rien de bien compliqué à comprendre en ce qui concerne le prêt entre particuliers. Il peut s’agir d’un prêt familial ou bien d’un pret entre particulier ficp. Quoi qu’il en soit, c’est un crédit à la consommation qui est contracté entre deux personnes physiques. Il n’y a pas besoin de se rendre à la banque ou dans un établissement de crédit. On peut même accéder à un service de prêt en ligne sur des plateformes spécialisées. Aussi, le prêt entre particuliers est connu sous différentes appellations : crédit social, crédit communautaire ou encore crédit sans banquier. On utilise également l’abréviation P2P ou PAP. Ce système n’est pas vraiment un nouveau phénomène. Toutefois, il a connu un véritable essor dernièrement grâce à internet et la création de différentes plateformes spécialisées. Ces dernières ont pour mission de mettre en relation des particuliers, elles mettent également en place des financements participatifs. Elles permettent aussi de trouver un prêteur sur gage particulier qui aide à demander un crédit et déposer temporairement un objet de valeur en échange.

Mode de fonctionnement du prêt entre particuliers

Le pret sans banque ou prêt entre particuliers fonctionne d’une manière assez simple. Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’est pas réglementé. En effet, le prêteur et l’emprunteur établissent par écrit leur accord. On entend par là “une reconnaissance de dette” qui doit contenir diverses informations, à savoir :

– L’identité du prêteur et de l’emprunteur

– La date, les intérêts, la durée et bien évidemment le montant du prêt

– Le mode de versement de l’argent emprunté

– La manière dont l’emprunteur compte procéder pour le remboursement.

Ce n’est pas très différent d’un contrat de prêt classique. Les conditions du prêt doivent être rédigées proprement dans un document car cela est indispensable en cas de litige. Si le prêteur et l’emprunteur sont en désaccord, alors la reconnaissance de dette doit être présentée devant la justice en guise de garantie. Il est également important qu’on sache les limites du prêt entre particuliers. Même s’il s’agit d’un prêt sans banque, cela ne veut pas dire qu’on peut toujours bénéficier d’un prêt via ce système. Certains prêteurs demeurent sélectifs comme les banques surtout face aux profils risqués. Ils ne sont donc pas obligés d’accorder un prêt à tous ceux qui font une demande. De même pour les plateformes de prêt entre particuliers en ligne, il arrive qu’une inscription soit refusée.

À quoi peut servir un prêt entre particuliers ?

Le prêt d’argent entre particuliers dispose d’un titre égal à un prêt personnel bancaire, on peut donc l’adopter pour financer n’importe quel projet. Ainsi, un crédit particulier peut être sollicité pour diverses raisons, par exemple :

– Financement d’un projet : voyage, travaux, mariage, achat d’une moto ou d’une voiture, etc.

– Financement d’un besoin inattendu ou immédiat : factures d’électricité, réparations, paiement d’impôts, etc.

– Création d’une entreprise.